Rigaud, le 15 avril 2021 –  Le Comité 21 Québec et ses partenaires ont tenu hier un événement virtuel en continuité avec La Grande rentrée DD, dans le cadre de la mobilisation régionale du Fonds Écoleader et sous la thématique de l’amélioration continue et de l’innovation en lien avec les pratiques écoresponsables des organisations. 

L’événement qui a accueilli près d’une centaine de participants en personne et en différé a pu compter sur six intervenants et de spécialistes issus de PME, d’organismes en développement durable et autres. 

Le numérique et l’écoresponsabilité : un duo naturel pour la réduction des gaspillages

Lorraine Simard, experte séniore environnement et leadership sociétal et présidente et cofondatrice du Comité 21 Québec, partenaire initiateur de la Grande rentrée DD, a présenté l’importance de partager sur les meilleures pratiques de gestion et d’écoresponsabilité dans une perspective d’amélioration continue. « Les entreprises ont démontré l’importance de planifier, de maîtriser et surtout de numériser les processus d’affaires tout comme d’automatiser leurs opérations avec des technologies 4.0 pour atteindre de nouveaux sommets. Les solutions doivent être innovantes et les technologies pertinentes. Les entreprises, Solaxis et Plastiques Moulin, ont démontré leur agilité à être des entreprises résilientes grâce à leur virage numérique. Aujourd’hui, elles bénéficient de retombées positives tant aux niveaux économiques que sociaux tout en contribuant à la diminution des impacts environnementaux grâce à une meilleure gestion des gaspillages. »

Rémi Taurines, Expert créateur et provocateur d’intelligence numérique, a présenté en ouverture le Digifab QG, un laboratoire d’innovation qui vise à accélérer le développement de projets numériques chez les entreprises et stimuler la compréhension ainsi que l’appropriation des principes de l’industrie 4.0. 

Le Digifab offre des services adaptés à toutes les étapes de la transformation numérique des entreprises : essai de logiciels et plateformes, salle de conférence, salle de formation, zone découverte.  

Selon Rémi, « le numérique et le développement durable vont de pair: avec le 4.0, nous évitons tous les gaspillages comme la surproduction, la sous-utilisation des compétences, les déplacements inutiles, pour n’en citer que quelques-uns ».

Julie Thérien, Conseillère en développement économique, stratège en innovation au CLD de Brome-Missisquoi, a brillamment exposé le système de production Toyota, le seul référentiel qui a pu démontrer des retombées significatives de réduction de gaspillage. « Le Leandership est toujours d’actualité pour transformer et favoriser la résilience de son entreprise afin de créer de la valeur économique innovante et durable. Nous avons un devoir de le faire et le CLD de Brome-Missisquoi est fier d’accompagner les entreprises, dont Solaxis et Plastiques Moulin, dans cette voie. »

Selon François Desrosiers, Président et copropriétaire chez Les Plastiques Moulin « le DD c’est de faire ce qui a du sens pour nos entreprises : c’est de prendre la décision la plus rentable d’un point de vue économique, social (employées / communauté) et environnementale à moyen et long terme, et c’est possible dans tout type d’entreprise ! »

Par la suite, François Guilbault, Président chez Solaxis, une entreprise spécialisée dans l’impression 3D industrielle de thermoplastiques, a partagé comment ses employés l’ont incité à mettre d’abord de l’avant des pratiques écoresponsables avant de se lancer dans l’obtention d’une certification de qualité. 

« Depuis 2013, nos procédés écoresponsables nous ont été bénéfiques à de nombreux niveaux : nous générons moins de gaspillage, avons réduit la complexité de notre outillage, les pièces sont plus légères et donc plus faciles à transporter, et la réduction de matières premières a un impact bénéfique tant d’un point de vue environnemental qu’économique, pour ne nommer que quelques exemples. »

Jean-Jacques Drieux, Directeur, pratiques d’affaires écoresponsables et technologies propres chez DEL et agent du Fonds Écoleader pour la Montérégie, confirme que les entreprises ont un fort intérêt pour adopter des pratiques écoresponsables et des technologies propres. « Nous avons déjà 305 projets déposés par 615 entreprises depuis la fin septembre 2019. D’ici 2023, nous visons à engager 50 000 entreprises, soit environ 20% des entreprises québécoises, pour un total de 18,5 millions de $ qui seront investis afin d’accélérer ce virage important et nécessaire. Nous recevons de nombreux témoignages d’entreprises qui indiquent que le Fonds Écoleader les a aidées à confirmer leurs ambitions écoresponsables et surtout, à donner l’envol nécessaire à un tel plan ».

En conclusion, Lorraine Simard affirme « que les entreprises peuvent demander du soutien financier et technique pour évaluer leurs besoins et identifier les meilleures pistes d’action afin de prendre le virage nécessaire pour devenir des entreprises performantes, écoresponsables, attractives et reconnues ».

L’événement est une initiative du Comité 21 Québec, du CPEQ, du Cttéi avec l’appui du CLD de Brome-Missisquoi, du Conseil régional de l’environnement de la Montérégie, de Néomédia Vaudreuil-Soulanges, de Développement Économique de l’Agglomération de Longueuil (DEL), du Fonds Écoleader, et du DEV Vaudreuil-Soulanges.

Les enregistrements des conférences et les présentations seront bientôt disponibles sur le site web de La Grande rentrée DD : granderentreedd.org/.

À propos du Comité 21 Québec  – Le Comité 21 Québec, créé en 2013, est une entreprise d’économie sociale à but non lucratif. Il vise à mobiliser les acteurs autour d’enjeux communs de mise en œuvre du DD, à susciter l’innovation locale et interrégionale et à positionner le Québec comme leader de la responsabilité sociétale et du développement économique compétitif et durable avec la relève, dans la francophonie. Il anime une symbiose industrielle en Montérégie et accompagne les entreprises et les villes dans la voie de l’écoresponsabilité et l’innovation.

– 30 –

Pour plus d’informations:
Karine Casault

Vice-présidente et cofondatrice, Comité 21 Québec
info@comite21quebec.org ; 1 855 842 2121 ou 514 924 3391